Retour à la liste des vinsImprimer cette fiche

C de Courteillac - Bordeaux 2015

8,50

Remise quantitativeEn stock

592 en stock

Catégorie :

C de Courteillac - Bordeaux 2015

8,50

Remise quantitativeEn stock

592 en stock

Catégorie :

Description

"C" une valeur sûre ! Dominique Meneret porte le petit frère de Courteillac sur les fonds baptismaux. Un Bordeaux plaisir, dans le plus pur style Libournais.

Maître dans l'art d'amener ses vignes de Merlot à parfaite maturité et d'en révéler le côté gourmand par un élevage modéré en barriques, Dominique nous livre un nouveau "cashmeer liquide" dont il a le secret. Déjà une référence !

Dominique Méneret

Dominique Mèneret, propriétaire du Domaine de Courteillac, a eu son premier contact avec le vin à l’âge de six mois lorsque son père a passé sur ses lèvres un doigt trempé dans un verre de Saint-Émilion. Il a vu le jour dans la célèbre ville, berceau de Grands Crus, inscrite au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Sa famille y était propriétaire du Grand Cru Classé Château Larmande.

Après avoir fondé en 1988 la maison de négoce de vins Bernard et Meneret, devenue par la suite Ballande et Meneret, il acquiert en 1997 le Domaine de Courteillac.

En 2006, Dominique Mèneret « prend sa retraite » de son activité de négociant, mais ne quitte pas le monde du vin pour autant, consacrant depuis son énergie à la gestion et à la promotion du Domaine de Courteillac.

Après avoir négocié les plus Grands Crus du Bordelais pendant trente ans, Dominique Mèneret se retrouve à la tête de ce beau domaine. Très vite les bordeaux supérieur Domaine Courteillac sont remarqués par les plus grands critiques nationaux et internationaux, dont Robert Parker qui qualifie régulièrement le domaine de « sleeper of the vintage ».

A 20 minutes au Sud-est de Saint-Émilion et à 14 km au Sud de Castillon la Bataille, sur un des plus hauts plateaux de l’Entre 2 Mers, le Domaine de Courteillac et ses 28 hectares de vignes entourées de bois, bénéficie d’une situation et d’une exposition privilégiée. Les sols argilo-calcaires, sur un sous-sol calcaire, présentent une géologie qui n’est pas sans rappeler celle du plateau de Saint-Émilion puisqu’elle est de la même origine.