Retour à la liste des vinsImprimer cette fiche

Description

Tanins soyeux, fruité gourmand et irrésistible, notes finement épicées...
Ampleur, générosité et belle longueur. Courteillac est le Bordeaux "découverte" des vrais oenophiles !

Comme pour un Grand Cru Classé, rien n'est laissé au hasard. Si l'on additionne tous les travaux, chaque pied de vigne est visité plus de 15 fois dans l'année. Courteillac se distingue par son nez élégant et racé de fruits rouges mûrs souligné de notes finement boisées. La bouche est onctueuse, dense, pleine. Le cassis et la mûre dominent avec une belle persistance. Depuis qu'il s'est attaché les conseils de Stéphane Derenoncourt, ses vins ont gagné en finesse, élégance et rondeur. L'élevage sous bois a été réduit. Il ne marque plus les vins. Il joue simplement son rôle de "dompteur de tanins". À la dégustation, il se fait discret. Rien ne dépasse. Une harmonie qui autorise Dominique Mèneret à comparer ses vins à la finesse d'un cachemire 4 fils ou à la voix suave et profonde de Norah Jones. Et quand on lui pose la question de savoir avec quels mets il les conseille, il répond
"mon vin, peut se boire avec tout, c'est une question d'envie".

Dominique Méneret

Dominique Mèneret, propriétaire du Domaine de Courteillac, a eu son premier contact avec le vin à l’âge de six mois lorsque son père a passé sur ses lèvres un doigt trempé dans un verre de Saint-Émilion. Il a vu le jour dans la célèbre ville, berceau de Grands Crus, inscrite au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Sa famille y était propriétaire du Grand Cru Classé Château Larmande.

Après avoir fondé en 1988 la maison de négoce de vins Bernard et Meneret, devenue par la suite Ballande et Meneret, il acquiert en 1997 le Domaine de Courteillac.

En 2006, Dominique Mèneret « prend sa retraite » de son activité de négociant, mais ne quitte pas le monde du vin pour autant, consacrant depuis son énergie à la gestion et à la promotion du Domaine de Courteillac.

Après avoir négocié les plus Grands Crus du Bordelais pendant trente ans, Dominique Mèneret se retrouve à la tête de ce beau domaine. Très vite les bordeaux supérieur Domaine Courteillac sont remarqués par les plus grands critiques nationaux et internationaux, dont Robert Parker qui qualifie régulièrement le domaine de « sleeper of the vintage ».

A 20 minutes au Sud-est de Saint-Émilion et à 14 km au Sud de Castillon la Bataille, sur un des plus hauts plateaux de l’Entre 2 Mers, le Domaine de Courteillac et ses 28 hectares de vignes entourées de bois, bénéficie d’une situation et d’une exposition privilégiée. Les sols argilo-calcaires, sur un sous-sol calcaire, présentent une géologie qui n’est pas sans rappeler celle du plateau de Saint-Émilion puisqu’elle est de la même origine.